L’esprit de l’École

L’Enseignement

« L’École de la pensée dynamique – Khepera » propose l’enseignement de cette matière vivante qui offre un chemin de compréhension car elle s’apparente au Genre Humain. La volonté de « l’École de la pensée dynamique-Khepera » est de s’adresser à cette force intérieure qui pousse l’homme à évoluer et d’aller à la rencontre de l’équilibre qui l’unit à la Vie.

L’enseignement proposé par Khepera permet d’enrichir l’humus personnel de chacun, de puiser en profondeur les nutriments nécessaires à l’élaboration d’un espace intérieur stable et souple et de sortir de sa vision personnelle des événements.

Ainsi, nous pouvons envisager d’une autre manière l’organisation subtile de l’être humain, de la Vie et voir se réorganiser, à la mesure de notre investissement, ce que nous avons construit.

L’esprit qui m’anime

À travers les siècles, chaque peuple a mis en place des méthodes pour comprendre et équilibrer la vie en l’Homme. Une architecture psychique unit l’Univers en chacun et chaque peuple exprime une partie du Tout.

Les asiatiques ont élaboré une philosophie que l’on retrouve dans le système des méridiens. Les Amérindiens ont développé les roues de médecine, démarche que l’on retrouve dans les mandalas tibétains. Moïse nous a apporté l’enseignement de l’Égypte encore présent aujourd’hui à travers les textes de l’Ancien Testament, une des pierres angulaires de la pensée occidentale. Pythagore, Socrate, Paracelse, Hannhemann, Ghadiali, Goethe et bien d’autres, restent de nos jours sources d’inspiration philosophique, psychologique et médicale.

Un courant est commun, l’expression de la communication de l’invisible à travers une pensée prenant corps.

Chacun développe sa logique et sa philosophie empreintes de sa vision du monde, elle-même animée des principes de l’univers dont la source est leur cosmogonie.

Les richesses contenues dans ce que les Anciens nous ont légué sont inestimables. Cependant, pour les utiliser nous devons les comprendre dans leurs contextes et les adapter à notre réalité. Elles sont élaborées avec une structure d’esprit que Khepera utilise comme point d’appui afin de remonter le temps jusqu’à l’échappement. Cette fuite des repères permet alors à l’individu de s’inspirer aux sources du potentiel de l’être humain et d’élaborer une communication constructive avec ses organes des sens. Cette structure mentale permet de sortir de l’organisation intérieure de sa réflexion et d’y faire revenir des informations qui deviendront cohérentes en fonction de sa structuration personnelle et prendre en compte des éléments plus grands que soi. Ainsi, chacun, en entretenant sa relation juste et cohérente avec ce leg, pourra œuvrer dans sa direction.

Une autre façon de penser le corps et la maladie

Le champ de la Psychologie Traditionnelle dans la compréhension des êtres offre une grande richesse. C’est une manière originale d’envisager le corps et la maladie car les éléments pris en compte sont inhabituels.

Il s’agit de la progression d’une pensée qui prend corps, du chemin qu’elle suit, de sa transformation et de son interaction avec la matière. La chimie du corps se lit (lie) avec l’alchimie de la pensée. Afin de se déployer dans la vie chacun organise son monde intérieur. La confrontation de cette organisation et des cosmogonies apporte un éclairage sur les zones de difficulté et invite à développer une communication approfondie avec l’invisible. Ainsi, la Psychologie Traditionnelle permet une ré-équilibration de la profondeur de l’être humain.

Il devient alors possible de l’aider à corriger les manifestations de sa douleur physique et morale. Avec la connaissance de son histoire, de faire émerger ses points de densification, la logique qui les unit et, selon sa disponibilité, de l’aider à s’installer dans la cohérence de son existence. Nous arrivons progressivement à toucher une des aspirations de l’homme, la libération des tensions.