Travail des méridiens

M. Borsarello compare le système méridien-organe à une pomme-de-terre dont les germes poussent. Les germes sont associés aux méridiens, la pomme-de-terre à l’organe.

M. Maciocia compare les méridiens et les Organes Internes qui leur correspondent respectivement aux branches et aux racines d’un arbre. Les branches d’un arbre peuvent être endommagées par la grêle, brisées par le vent, ou se flétrir sous l’effet d’une chaleur et d’une sécheresse excessives, mais ces phénomènes ne vont pas affecter les racines de l’arbre ; on peut comparer cette situation à un problème de méridien dans le corps humain. Inversement, si le sol est très pauvre, les racines n’y trouvent pas suffisamment de nutriments et en souffrent ; on peut comparer cette situation à un problème d’Organe Interne dans le corps humain.

Le méridien est une voie de communication non localisée dans la matière organique, décrit par les Anciens dans les différentes traditions (nadis.. tsubo…). Il véhicule différents types d’énergie :
l’Essence, énergie de l’origine (celle acquise avant la naissance par le biais de notre hérédité), énergie de défense, énergie nourricière, … certaines caractéristiques subtiles du Sang et des liquides organiques, les “esprits du corps” liés aux organes, entre la surface du corps, l’extérieur et la profondeur, les organes, entre deux méridiens.
Il n’ a pas de réalité anatomique dans l’état actuel de nos connaissances.
Cette voie passe par différents points d’émergence cutanée (point d’acupuncture aussi nommés Tsubos en japonnais).
Le Méridien Principal est la ligne qui joint ces différents points, il est également composé de branches secondaires que l’on ne connaissait pas lorsque l’acupuncture fut introduite en France.
Chaque organe et chaque entraille est mis en relation directe avec la périphérie par son méridien.
Il y a 12 méridiens principaux : Poumon (P), Gros Intestin (GI), Estomac (E), Rate (Rte), Coeur (C), Intestin Grêle (IG), Vessie (V), Rein (Rn), Maître du Coeur (MC), Triple Réchauffeur (TR), Vésicule Biliaire (VB) et Foie (F).
Chaque méridien porte le nom de l’organe ou de l’entraille auquel il est rattaché, mais il gère aussi d’autres fonctions.
Chaque organe, qu’il soit pair ou impair est en lien avec 2 méridiens (1 droit et 1 gauche).

Toute activité de massage et de stimulation  à la surface du corps permet de mobiliser l’énergie et de soulager le travail des organes ainsi nourris.
Cela met en évidence des tensions, des nœuds. Ces exercices sont l’occasion de calmer l’esprit et de se recentrer.
“ L’Eau qui coule ne croupit pas ! ” Bernard Bouheret.

Nous aborderons les différents méridiens à partir d’auto-massage et d’exercices spécifiques faciles à utiliser dans notre quotidien afin de bien démarrer la journée ou en fin et permettre un relâchement des tensions nerveuses.